Ils se reconnaissent dans AH !

Association des lecteurs d’Alternatives économiques

Avant de devenir une coopérative de production (Scop) en 1984, Alternatives Economiques est né en 1980 sous forme d’association à but non lucratif (loi 1901). Forte de 600 membres, l’Association existe par et pour vous. Adhérer à l’Association, c’est une façon de supporter la liberté et la pluralité de la presse en soutenant la Scop qui fait vivre le magazine et ses idées. L’Association a vocation à favoriser par tous les moyens une réflexion critique et à stimuler le débat autour des questions politiques, économiques et sociales notamment soulevées par le mensuel. Elle existe également pour faire de vous des acteurs directs, en suscitant des initiatives pour une économie sociale, solidaire et au service des hommes.
> En savoir plus

Attac

L’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne, généralement connue par son acronyme Attac, est une organisation altermondialiste créée en France en 1998. Elle est présente dans 38 pays. Elle milite pour la justice sociale et environnementale, et conteste radicalement le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Mouvement d’éducation populaire, l’association produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations… Elle mène des actions pour favoriser le développement d’alternatives et pour mettre sous contrôle citoyen les banques et multinationales prédatrices.
> En savoir plus

Le comité Bastille

Le comité Bastille est né en 2010, compte 400 membres actifs, 3 000 correspondants en France et en Europe, et 5 000 amis sur les réseaux sociaux. Il propose le remplacement de tout Impôt sur le Revenu (IR) par un Impôt Progressif sur le Patrimoine Passif (IPP) des personnes physiques. La raison cruciale en est que tout audit fiscal est jusqu’à présent limité par la Prescription de la fraude à l’IR tandis qu’une fraude à l’IPP est répétée chaque année dans le bilan du contribuable. La faute répétée peut donc être punie d’autant plus sévèrement que son origine est ancienne, rendant très risqué l’usage des paradis fiscaux. L’abolition de l’IR libère l’investissement à très long terme – ITLT – 30 à 100 ans soit l’échelle nécessaire face au changement climatique, à la transition énergétique, et au renouvellement des écosystèmes. Ces ITLT seront fortement créateurs d’emplois. La montée en puissance de l’IPP réduira enfin les inégalités de conditions.
> En savoir plus

Centre Joseph Wresinski

Recueillir l’histoire des très pauvres, comprendre les causes de la misère, approfondir l’engagement de ceux qui la combattent. Le Père Joseph Wresinski, fondateur du Mouvement ATD Quart Monde, a connu dans sa jeunesse l’extrême pauvreté. Il a toujours été habité par la conviction que les bonnes intentions ne suffisaient pas pour combattre efficacement la misère et l’exclusion. Une connaissance intime de la vie, de l’histoire et de la pensée des familles les plus démunies est une absolue nécessité. Bâtir cette connaissance a toujours été une des missions prioritaires du Mouvement. Le Centre Joseph Wresinski s’inscrit dans la continuité de cet effort. Il s’efforce de : rassembler et protéger les matériaux contribuant à la connaissance de la vie, des luttes et de la pensée des très pauvres, du père Joseph Wresinski et des équipes d’action du Mouvement International ATD Quart Monde.
> En savoir plus

Le mouvement des convivialistes

Le mouvement des convivialistes regroupe à travers le monde des centaines d’intellectuels (philosophes, économistes, sociologues, écrivains, etc.), de personnalités morales ou de faiseurs d’opinion. Issus de courants idéologiques et politiques très divers, ils se reconnaissent dans les principes énoncés dans le Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance (Le Bord de l’eau, 2015) : principe de commune humanité ; principe de commune socialité ; principe de légitime individuation ; principe d‘opposition créatrice. Le Manifeste convivialiste a été traduit dans une dizaine de langues et continue à inspirer la réflexion écologique, économique, anthropologique, philosophique et politique.
> En savoir plus

Dialogues en humanité

Le mouvement des Dialogues en humanité a germé à Johannesburg en 2002, comme un forum mondial sur la question humaine, pour sortir de l’impuissance et de l’indifférence. Au départ à Lyon (Parc de la Tête d’or) puis sur tous les continents, il permet de rencontrer dans la bienveillance et la convivialité, chaque année si possible sur un à trois jours, des citoyens du monde entier de tous âges, profils, professions, … pour tisser des liens et agir ensemble. Les échanges d’expériences, de vies croisées et de coopération-action, les ateliers du sensible, les agoras, les activités festives mettent au centre l’humain: corps, cœur et esprit. Dans un cercle, sur un thème, chacun ôte sa « casquette », écoute, parle vrai, témoigne et propose, dans le respect mutuel et l’ouverture.
> En savoir plus

La Fonda, fabrique associative

La Fonda, association reconnue d’utilité publique, est un laboratoire d’idées au service du monde associatif.Par ses travaux, la Fonda fournit des éclairages et des outils pour comprendre les phénomènes à l’œuvre dans la société, explorer leurs effets sur l’action associative et nourrir les décisions stratégiques des responsables associatifs et de leurs partenaires.Depuis sa création en 1981, la Fonda valorise la diversité et la vitalité du monde associatif : sa contribution à la création de valeur, à la vitalité démocratique et au lien social est essentielle.La Fonda a également pour mission d’aider les acteurs associatifs à conserver et à développer leur capacité d’agir.La conviction de la Fonda est que les associations – et plus largement, les collectifs et communautés d’action – peuvent occuper une place décisive dans la transition démocratique, écologique, économique et numérique que nous vivons.
> En savoir plus

FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail)

La Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) est une fédération omnisports agréée Jeunesse et Sports et Jeunesse et Éducation populaire. Elle a été créée en 1934 par fusion de la Fédération sportive du travail et de l’Union des sociétés sportives et gymniques du travail. Elle compte 270 000 licenciés et 4700 clubs.
> En savoir plus

Labo de l’ESS

Le Labo de l’économie sociale et solidaire (ESS), association d’intérêt général créée en 2010, est un think tank qui fait connaître et reconnaître l’économie sociale et solidaire à travers ses travaux, ses publications et ses événements grand public. Il est un lieu d’échanges, de réflexions et d’actions pour une économie respectueuse de l’homme et de l’environnement.
> En savoir plus

Les nouveaux terriens

L’association Les Nouveaux Terriens a pour mission de vous accompagner à réduire votre empreinte environnementale pour maximiser votre impact écologique de manière durable, sans renoncer à votre qualité de vie, ni à votre confort ni à votre bien-être personnel. Notre approche se veut bienveillante et est animée par un collectif de 8 personnes !
> En savoir plus

Osons les jours heureux

S’inspirant des « Jours Heureux », le programme du Conseil national de la Résistance adopté en 1944, un collectif d’organisations de la société civile a élaboré une liste de vingt-cinq mesures prioritaires, destinées à engager immédiatement « une transition écologique, sociale et démocratique ». Ils invitent citoyens et candidats à en prendre connaissance et à prendre position.
> En savoir plus

Le Pacte civique

Le Pacte civique. La montée du chômage, de l’exclusion, de la violence et la dégradation de notre démocratie nous inquiètent comme nous indignent l’accroissement des inégalités, le règne incontrôlé de la finance et la destruction de la planète. Nous ne voulons pas en être les spectateurs indignés mais impuissants. Nous entendons donc agir ensemble, citoyens et militants de la société civile, individus et organisations pour changer notre société. Nous avons la conviction que ce changement viendra d’une transformation profonde de notre manière de penser, d’agir et de vivre ensemble en démocratie. C’est parce que nous sommes confiants dans la créativité de chacun que nous aurons ensemble la capacité de bâtir un avenir de sobriété, de justice et de fraternité désirable par tous.
> En savoir plus

PEKEA (Political and Ethical Knowledge on Economic Activities)

Un Savoir Politique et Ethique sur les Activités Economiques.  PEKEA est une ONG internationale à statut consultatif auprès du comité ECOSOC des Nations Unies, un réseau d’un millier de Chercheurs dans le monde ; la volonté de travailler avec les citoyens et les gouvernements locaux pour construire un futur commun. PEKEA a lancé un club des gouvernements locaux partenaires de PEKEA. Un savoir politique et éthique sur les activités économiques des relations entre les personnes et pas seulement la circulation des choses.
> En savoir plus

Pouvoir citoyen en marche

Pouvoir citoyen en marche (PCEM), ex-Etats Généraux du Pouvoir Citoyen, est un collectif rassemblant différents organisations ayant des visions communes de la société et de la nécessité de la transition citoyenne. C’est une plate-forme de rencontres et d’échanges, un lieu d’interconnexions, une dynamique de co-construction entre tous les réseaux et les collectifs qui contribuent déjà, à régénérer la démocratie et le vivre ensemble. > En savoir plus

La Revue du M.A.U.S.S (Mouvement Anti-Utilitariste dans les Sciences Sociales)

Depuis 1981, La Revue du M.A.U.S.S. s’est imposée comme une des toutes premières revues interdisciplinaires internationales et un des lieux importants du débat public en France. Elle offre des perspectives inédites en sciences économiques, en anthropologie, en sociologie ou en philosophie politique. Parce qu’elle s’est toujours refusé à dissocier les discussions proprement scientifiques de leurs enjeux éthiques et politiques, La Revue du M.A.U.S.S. est à l’origine de nombreux débats de société aujourd’hui cruciaux. « Anti-utilitariste », elle critique l’économisme dans les sciences sociales et le rationalisme instrumental en philosophie morale et politique. Rendant hommage par son nom à Marcel Mauss, auteur du célèbre Essai sur le don (1924) elle incite à penser le lien social sous l’angle des dons (agonistiques) qui unissent les sujets humains.
> La revue du M.A.U.S.S
> Le journal du M.A.U.S.S

Utopia

Le Mouvement Utopia est une coopérative d’éducation populaire qui vise à élaborer un projet de société solidaire et convivial, écologiquement soutenable, dont l’objectif est le Buen Vivir. Trait d’union entre le mouvement social, le monde politique et le monde intellectuel, Utopia défend ses convictions écologiques et altermondialistes dans une perspective de dépassement du capitalisme et de la logique productiviste. Laboratoire d’idées, maison d’éditions, ONG, tendance constituée dans les partis politiques de gauche, maison de production audiovisuelle, mouvement de résistance et d’expérimentations concrètes… Utopia est tout cela à la fois.
> En savoir plus

Institut Veblen

L’Institut Veblen œuvre pour une société soutenable dans laquelle le respect des limites physiques de la planète va de pair avec une organisation sociale plus solidaire et une économie plus démocratique qu’aujourd’hui. Notre conviction est qu’avec l’entrée dans l’âge de l’anthropocène, c’est l’humanité tout entière qui fait face à un choix inédit : s’engager dans la transition vers un autre modèle tant qu’il en est encore temps, ou continuer à foncer dans le mur comme si de rien n’était, en attendant les conséquences catastrophiques de la pénurie des ressources, des atteintes à la biodiversité et du changement climatique. Nous voulons peser sur ce choix décisif dont dépendra le bien-être des générations actuelles et à venir. Nous voulons le faire sur le plan des idées et des politiques publiques, en montrant qu’il est possible d’affranchir nos sociétés d’un régime de croissance devenu insoutenable, qu’un changement de cap est non seulement nécessaire mais également souhaitable, et que c’est l’enlisement actuel qui menace le bien-être social. > En savoir plus

Et vous ?

Vous pouvez adhérer à tel ou tel de ces réseaux. Mais si vous désirez simplement entrer vous aussi dans la ronde du AH !, et la faire connaître en portant les badges AH ! vous pouvez les commander en adressant un chèque à l’ordre de AdC, chez M. Christophe Petit (petit758 (at) gmail (point) com) : 12 rue Dalou, 75015, Paris. Ils se commandent par paires (un grand et un petit). Commande minimale : 5 paires : 27 €, frais de port compris.